fbpx

Notre peau est régulièrement soumise à rude épreuve. Pollution, froid et rayonnement UV figurent parmi les éléments les plus néfastes à la santé de l’épiderme. Mais il en est un autre qui résulte d’un phénomène inéluctable: le vieillissement physiologique naturel que l’on appelle vieillissement intrinsèque et qui se manifeste au niveau du derme, couche profonde de la peau.. 

Nous allons essayer de comprendre le processus du vieillissement cutané et les raisons pour lesquelles notre visage marque avec le temps, notamment avec l’apparition et le creusement des rides.

Quels sont les signes du vieillissement cutané, comment les rides s’installent-elles ? 

Le vieillissement cutané est un phénomène naturel. Il se caractérise par des modifications et altérations des différentes couches superficielles et profondes de notre peau (épiderme, jonction dermo-épidermique, derme) provoquant des manifestations visibles à la surface de la peau. Avec l’âge, les fibres d’élastine et de collagène contenues dans le derme, dont la fonction principale est d’assurer la cohésion et la fermeté cutanées, diminuent et perdent en qualité. Les expressions du visage, le soleil, les traumatismes et les radicaux libres induits par le stress oxydatif constituent quelques-unes des raisons qui font que ces fibres vieillissent et perdent leur efficacité.

Ce sont toutes ces raisons qui expliquent l’atrophie, la fragilité, la minceur de la peau âgée et l’augmentation des rides du visage au fur et à mesure des années.

De plus,la jonction entre l’épiderme et le derme a tendance à s’aplanir ce qui agrandira sensiblement la surface de la peau par rapport au sujet jeuneet provoquera son affaissement. 

Certaines études ont par ailleurs démontré que, chez les sujets de plus de 65 ans, la surface des cornéocytes est augmentée.Ce sont des cellules mortes situées dans la couche cornée de l’épiderme qui provoquent la desquamation de la peau, entraînant la perte de l’éclat du teint. Leur augmentation a pour conséquence de réduire le volume intercellulaire et de favoriser de ce fait la perte d’eau et d’accentuer la sécheresse cutanée.

Vous l’aurez compris: le vieillissement de la peau est un processus complexe, génétiquement programmé, qui se manifeste par:

-un amincissement de la peau, une perte d’élasticité et de tonicité, une sécheresse cutanée à l’origine de l’installation de rides.

Quelles en sont les causes? 

Grâce aux avancées scientifiques effectuées ces dernières années, notamment en matière de biologie moléculaire, de nombreux mécanismes impliqués directement dans le vieillissement intrinsèque (d’origine interne) et le vieillissement extrinsèque (d’origine externe) de la peau ont pu être mis en évidence. 

Le vieillissement intrinsèque est un processus naturel résultant d’une lente dégénérescence des tissus. Il se caractérise par une atrophie du derme due à une diminution de la quantité de collagène, une désorganisation du réseau de fibres élastiques et une diminution de l’hydratation de l’épiderme liée à une baisse de la quantité de l’acide hyaluronique.

Le vieillissement extrinsèque est quant à lui provoqué par des facteurs environnementaux  comme le rayonnement UV, la pollution, la fumée de cigarettes avec pour conséquence une majoration des processus oxydatifs  à l’origine de la production de radicaux libres à l’effet dévastateur sur les cellules de l’épiderme puis, par un effet dominos, du derme . On parle de Stress oxydatif à l’origine d’importants désordres moléculaires sur les protéines de structure de la peau.

L’interaction perpétuelle du tissu cutané avec l’environnement est responsable d’agressions mécaniques, chimiques, lumineuses et microbiennes qui exacerbent les mécanismes moléculaires impliqués dans le vieillissement de la peau 

Pour retarder l’installation des rides et empêcher leur creusement, il faut agir en même temps sur ces deux causes intrinsèque et extrinsèque du vieillissement. 

Quelles sont les zones du visage les plus affectées lorsque les signes du vieillissement apparaissent ?

Les zones les plus marquées du visage avec le temps sont logiquement celles qui subissent le plus la perte de tonicité et d’élasticité , là où la peau est la plus fine ou celles qui sont très sollicitées par la mobilité d’ expression du visage avec :

  • l’apparition de poches sous les yeux ;
  • la formation de rides sous les yeux et dans l’angle externe, qu’on appelle souvent pattes d’oie ;
  • la formation de rides au niveau du contour des lèvres ;
  • la formation de rides dites du lion entre les deux sourcils.

Mais ce n’est pas tout: sous l’effet combiné de l’hypotonie, du dessèchement et de la pesanteur, la partie basse du visage est également progressivement marquée par un affaissement de la peau, avec l’apparition d’un double menton et le creusement des sillons nasogéniens.

D’une manière générale, la microcirculation a tendance à ralentir avec l’âge, du fait d’une réduction du flux sanguin, lequel donne un aspect plus terne au teint. Le système pigmentaire va également s’altérer, favorisant ainsi la survenue de taches pigmentaires et de zones dépigmentées. Le film hydrolipidique de la peau tend à disparaître avec les années, provoquant l’inconfort d’une peau plus sèche et rugueuse au toucher.